Peau présentant des Molluscum Contagiosum
Molluscum contagiosum : l’infection virale à reconnaître et traiter
1 août 2018
Gros plan d'un poux sur la peau
Les poux fléau de nos écoles et de période de rentrée scolaire
15 septembre 2018
Beaux ongles sans mycose
La mycose de l'ongle, aussi appelée onychomycose, est une maladie causée par un champignon comme les levures ou les moisissures. On peut parler de mycose de l'ongle de la main tout comme on peut évoquer une mycose de l'orteil. Inesthétique et relativement fréquente, cette pathologie se manifeste par divers symptômes que l'on peut soigner et guérir et elle nécessite un traitement spécifique selon son stade de développement. Pour garder des ongles en pleine santé, découvrez aussi les conseils de votre médecin pour prévenir la mycose.

Les symptômes de la mycose de l'ongle

Une mycose de l'ongle est souvent imputable aux champignons tels que le candida ou l'aspergillus. Ce sont eux qui vont venir agresser vos ongles mais aussi les muqueuses et la superficie de la peau. L'onychomycose est souvent présente aux pieds et plus précisément sur le gros orteil. Son origine peut être attribuée, par exemple, à la transpiration ou encore à une blessure de type fissure de l'ongle. La mycose commence son apparition sur le coin de l'ongle et provoque plusieurs symptômes visibles comme :
  • un épaississement de l'ongle et sa décoloration (ongle jaune ou ongle blanc),
  • une fragilité plus fréquente de l'ongle c'est-à-dire qu'il se casse plus facilement,
  • un décollement de l'ongle,
  • une marque jaunâtre au niveau de la tablette unguéal de l'ongle (cela désigne la partie de chaire collée à l'ongle),
  • une poudre blanchâtre lorsque vous grattez votre ongle,
  • une tache noire qui se fait plus rare et qui exige un avis spécialisé.
C'est en étant particulièrement attentif à ces signes que vous pourrez identifier rapidement la mycose de l'orteil et la traiter pour éviter qu'elle ne s'installe de façon durable. Si vous êtes encore indécis face aux symptômes énumérés, vous pouvez consulter votre médecin généraliste pour qu'il confirme ou infirme vos doutes.
Une mycose de l'ongle peut aussi être provoquée par d'autres types de champignons comme les levures parasites ou les moisissures et elle se retrouve plutôt sur les ongles des mains. La mycose des mains trouve son origine dans un contact excessif des ongles avec des substances humides comme l'eau, par exemple. On peut l'apercevoir dès que la peau qui entoure l'ongle devient enflée, forme un bourrelet rouge et provoque parfois des douleurs. L'ongle peut prendre également un aspect verdâtre à cause de la surinfection par les bactéries. Contrairement aux autres mycoses comme la mycose vaginale, on ne distingue pas de démangeaisons.

Les traitements pour soigner la mycose de l'ongle

Lorsque vous constatez l'arrivée des premiers signes d'une mycose de l'ongle (ou du pied d'athlète pour les mycoses des pieds), il est crucial d'agir rapidement. Avant de déterminer quel est le bon traitement à adopter, votre médecin généraliste doit vérifier que vous souffrez bien d'une mycose de l'ongle. Pour cela, il réalise un prélèvement qui prouvera la présence d'un champignon.
La mycose est une infection fongique qu'il convient d'éliminer, dans un premier temps, à l'aide de traitements locaux. Si la mycose est localisée sur seulement un ongle et qu'elle est encore peu développée alors il est probable que l'on vous prescrive un vernis traitant ou une crème pour mycose. Ces traitements sont à appliquer sur l'ongle plusieurs fois par semaine, voire tous les jours. Un suivi sur plusieurs mois (jusqu'à 6 mois) est nécessaire par un dermatologue ou un podologue.
Lorsque la mycose de l'ongle est à un stade plus avancé, il est possible que votre médecin préconise de vous prescrire un comprimé oral antifongique à prendre sur une longue période.
Se débarrasser de l'onychomycose peut aussi signifier l'élimination complète de l'ongle malade. Dans ce cas, vous devrez appliquer une pâte spéciale chaque jour et recouvrir votre ongle avec un pansement. En cas d'échec, le recours à l'ablation de l'ongle par voie chirurgicale sera à envisager.
Quoi qu'il en soit, la réussite du traitement envisagé par votre médecin traitant tient à votre rigueur dans son application, y compris si celui-ci est de longue durée. À cela s'ajoutent quelques règles de bon sens comme le changement, dans la mesure du possible, de vos chaussures le temps de terminer le traitement et le fait de ne pas partager votre matériel de manucure ou de pédicure avec d'autres personnes car cela pourrait également les contaminer.
En toutes circonstances, en cas de doute ou d'apparition des symptômes, prenez contact avec votre médecin généraliste.

Prévenir la récidive de la mycose de l'ongle

Une fois guéri, il convient de prévenir les récidives car elles peuvent être fréquentes. Des gestes simples sont à prendre en considération :
  • avoir une hygiène des mains et des pieds irréprochable améliore la résistance aux infections. Les ongles doivent être coupés courts et chaque doigt ou orteil doit être bien séché après la sortie du bain ou de la douche. Faites surtout attention aux espaces interdigitaux et ne partagez pas votre essuie.
  • éviter de marcher pieds nus et n'utilisez d'autres chaussures que les vôtres. Vous pouvez en profiter pour privilégier des modèles de chaussures avec semelle en cuir qui permettent à vos pieds de mieux respirer. Des poudres ou des lotions antifongiques existent pour décontaminer régulièrement vos chaussures et chaussons. Si vous êtes sportif, pensez à aérer fréquemment votre paire de basket et à opter pour des chaussettes en coton plutôt qu'en fibres synthétiques car ces dernières gèrent mal la transpiration.
  • porter des gants en caoutchouc lorsque vous devez effectuer une activité nécessitant le contact des mains avec de l'eau.
  • faire attention lorsque vous voyez apparaître une fissure ou une coupure entre les orteils ou les doigts de la main. Ce sont de véritables nids à bactéries propices à l'installation de la mycose.
En définitive, la mycose de l'ongle est une infection fongique plus difficile à traiter lorsqu'elle est détectée à un stade avancée. Chaque patient doit rester vigilant au quotidien et faire appel à un professionnel de la santé dès que l'une des manifestations caractéristiques de la mycose débute. Si la mycose persiste ou que les symptômes empirent malgré la prise de votre traitement alors il est vivement recommandé de prendre rapidement rendez-vous avec votre médecin.

Prenez un rendez-vous en ligne.