Interdiction des bancs Solaires en Belgique
Interdiction des bancs solaires, faisons le point.
28 février 2019
Capsule de vitamine D, le remède contre la carence?
La carence en vitamine D ou hypovitaminose après l’hiver: quelles conséquences sur votre organisme ?
31 mars 2019



Avant le 1er janvier 2018, chaque patient se rendant chez son médecin généraliste recevait une attestation papier sur laquelle il devait coller une vignette avant de l'envoyer à sa mutualité. Depuis le 1er janvier 2018, cette pratique tend à disparaître au bénéfice de l'attestation électronique. Ce petit changement devrait faciliter grandement la vie des patients. Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez en détail ce qu'est cette attestation électronique et ce qui change concrètement pour vous.

L'attestation électronique et e-attest : qu'est-ce que c'est ?

Dans le cadre d'une consultation en cabinet ou d'une visite à domicile, votre médecin peut désormais attester de façon électronique les prestations de santé, c'est-à-dire qu'il va envoyer votre attestation de soins directement à votre mutualité par le biais du logiciel e-attest. Cela permettra à votre mutualité d'effectuer un remboursement sur votre compte bancaire plus rapidement. Toutefois, vous devrez toujours vous acquitter des honoraires de votre médecin avant de vous faire rembourser.
Concrètement, à la fin de chaque consultation, votre médecin ne vous donne plus d'attestation de soins mais un document justificatif comprenant les informations suivantes :

  • le montant à payer ;
  • le montant des honoraires ;
  • un numéro d'accusé de réception.


Ce reçu est à conserver et le numéro qui figure dessus vous donnera la possibilité de suivre le traitement de l'attestation électronique. Bref, vous n'avez plus aucunes démarches à faire. Vous pouvez néanmoins contacter votre mutualité si vous avez toujours des questions par rapport à l'attestation électronique.
Actuellement, l'attestation électronique est mise en place progressivement auprès des médecins uniquement. Tous ne la propose pas encore mais elle sera bientôt obligatoire.

Quels sont les avantages de l'attestation électronique pour les patients ?

L'attestation électronique dispose de nombreux avantages pour le patient. En effet, en laissant votre médecin gérer électroniquement vos attestations de soins, tout se déroule automatiquement et vous êtes plus rapidement remboursé. Le processus ne nécessite plus aucun papier et devient plus respectueux de l'environnement. Qui dit moins de papiers, dit aussi moins de risque de perdre vos attestations ou de laisser courir le délai de deux ans au cours duquel un remboursement est possible. De plus, l'échange électronique de vos données entre votre médecin et votre mutualité est totalement sécurisé. Vous pourrez dire adieu aux vignettes que vous deviez coller sur l'attestation avant de l'envoyer à votre mutualité et les erreurs causées par une mauvaise lecture des consignes du médecin ne seront plus qu'un lointain souvenir.

Le cas particulier du tiers-payant.

Si votre médecin généraliste utilise le tiers-payant (paiement de la part des frais à votre charge uniquement) il ne pourra pas utiliser l'attestation électronique. Il utilisera, le cas échéant, le système de facturation en ligne.
Voici le lien vers la brochure d’explications officielles de l’INAMI : https://www.riziv.fgov.be/SiteCollectionDocuments/depliant_info_e_attest.pdf
Voici le lien vers la vidéo de présentation officielle de l'Inami destinée aux prestataires de soin de santé et plus particulièrement aux médecins généralistes et leurs patients : http://www.youtube.com/watch?v=vAqNnCALBSA


Vous désirez en savoir plus sur l’e-attest, ce nouveau service utilisé par les médecins généraliste ? N'hésitez pas à poser vos questions lors de votre consultation chez le docteur Monnoye ou auprès de votre mutualité. À l'avenir, l'attestation électronique devrait aussi être disponible chez les dentistes et les médecins spécialistes. Ce sera une étape supplémentaire dans la dématérialisation des soins de santé.

Prenez un rendez-vous en ligne.