Jeune femme confinée
Coronavirus : les effets du confinement sur la santé
25 avril 2020
Femme portant un masque chirurgical
Le port du masque : est-ce réellement efficace ?
10 mai 2020
Quels sont les traitements efficaces contre le CoronaVirus

tablettes de médicaments pour soigner le CoronaVirus

Depuis l'apparition du nouveau coronavirus en Europe, les scientifiques travaillent d'arrache-pied pour trouver un traitement efficace sur le virus. Il y a quelques semaines, en France, le professeur Didier Raoult (IHU Méditérranée Infection de Marseille) a révélé publiquement ce qu'il considère être un remède prometteur face au Covid-19 : la chloroquine. Peut-on alors espérer un taux de guérison plus élevé avec ce traitement ? Y-a-t-il des risques ? La polémique suscitée autour de cette annonce est-elle justifiable ? Découvrez concrètement les données médicales à disposition de la communauté scientifique à ce sujet. On vous en dit également plus sur le nouvel essai clinique à l'échelle européenne nommé Discovery et dont la Belgique prendra part.

La chloroquine : qu'est-ce que c'est ?

Le chloroquine est un médicament utilisé pour la prévention ou le traitement du paludisme. Le paludisme est une maladie grave pouvant entraîner le décès si elle n'est pas traitée dans les plus brefs délais. Cette pathologie est découverte chez des personnes ayant voyagées dans les régions du monde où elle sévit. Elle est causée par des moustiques infectés qui se nourrissent du sang des êtres humains. Aussi appelée phosphate de chloroquine, ce médicament antipaludéen peut être prescrit aussi bien chez l'adulte que chez l'enfant. Il peut également être ordonnancé pour les femmes enceintes et les mères allaitantes. Il existe toutefois quelques contre-indications. Les patients disposant déjà d'un traitement médical doivent consulter un médecin généraliste avant sa prise car les interactions entre plusieurs médicaments peuvent engendrer des effets indésirables. La chloroquine n'est pas recommandée pour les patients souffrant de psoriasis.

Les effets secondaires induits par la chloroquine sont principalement des céphalées, des douleurs gastriques, des éruptions cutanées, des vomissements et des nausées. Le médicament se présente sous différentes formes : comprimé ou ampoule injectable par voie intramusculaire, intraveineuse ou sous-cutanée.

Que dit l'essai du Professeur Raoult sur la chloroquine ?

Entouré d'une équipe de scientifique, le Professeur Raoult a souhaité évaluer le rôle de l'hydroxychloroquine sur les charges virales respiratoires des patients atteints par le Covid-19 . Seuls des patients français ont été inclus dans son protocole visant à administrer 600 mg d'hydroxychloroquine par jour. Chaque jour, la charge virale des patients a été testée en écouvillons nasopharyngés dans un milieu hospitalier.

D'autres patients refusant le protocole et issus d'un autre centre ont été inclus en guise de témoins négatifs. Le point final de cet essai consistait à vérifier la présence ou l'absence du virus au jour 6 après l'inclusion. La conclusion de l'étude est la suivante : 6 patients étaient asymptomatiques, 22 avaient des symptômes d'infection des voies respiratoires supérieures et 8 avaient des symptômes des voies respiratoires inférieures. Les 20 cas traités dans cet essai ont montré une baisse significative du portage viral au jour 6 après l'inclusion et une durée de transport plus faible que celles des patients témoins non traités.

Ces résultats intéressants ont tout de même suscité des réserves chez de nombreux autres spécialistes. Ces derniers estimaient que cet essai ne répondait pas à tous les critères nécessaires.

D'autres essais cliniques sont-ils en cours pour lutter contre le coronavirus ?

Le laboratoire allemand CureVac mènera des essais au moins de juin à la fois en Allemagne et en Belgique sur des adultes en bonne santé. Une seconde phase de test pourra être mise en place par la suite sur des patients infectés ou des personnes âgées exposées. Cet essai visant à produire un vaccin efficace emploie l'ARN messager, une technique qui vise à copier temporairement un ADN correspondant à un ou plusieurs gènes. Lorsqu'il sera injecté au patient, son système immunitaire sera encouragé à produire lui-même les protéines thérapeutiques nécessaires à la guérison.

Chapeauté par l'institut nationale de la santé et de la recherche médicale (inserm), l'essai clinique Discovery implique plusieurs pays européens dont la Belgique. Le but est de comparer l'efficacité de quatre traitements que sont le remdésivir, le lopinavir-ritonavir, le lopinavir-ritonavir associé à interféron bêta et l’hydroxychloroquine. Cet essai devrait inclure environ 3200 patients faisant partie des pays suivants : la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, l'Espagne, la France et le Royaume-Uni. Ce seront des patients malades en milieu hospitalier qui testeront sous stricte surveillance ces traitements. A partir des résultats obtenus, les traitements qui se révèleront inefficaces pourront être abandonnés très rapidement afin de faire place à l'essai de nouvelles molécules issues de la recherche.

Des chercheurs de l'Institut flamand de recherche en biotechnologie (VIB) en association avec des scientifiques américains affirment avoir découvert un anticorps pouvant neutraliser le virus. Des expériences sont actuellement en cours pour confirmer ces résultats. L'avantage de cette découverte pourrait permettre aux patients de guérir plus rapidement car leur système immunitaire n'aurait pas besoin de produire leurs propres anticorps.

Un autre essai clinique nommé Solidarity devrait voir le jour sous l'égide de l'Organisation Mondiale de la Santé.

Il faut ainsi rester prudent sur le sujet de la chloroquine et attendre des essais cliniques réellement concluants et réalisés de façon plus large. Plusieurs autres essais menés par différentes acteurs sont en cours de réalisation ou vont être prochainement réalisés. A ce stade, seul l'espoir d'une réussite est à envisager. En attendant, chacun d'entre nous doit suivre scrupuleusement les mesures sanitaires énoncées par le gouvernement.

Si vous avez des questions ou désirez en savoir plus sur les symptômes ou les traitements liés au corona virus, consultez notre article traitant du Corona Virus en début de pandémie ou contactez votre médecin généraliste.

Prenez un rendez-vous en ligne.