Beaux ongles sans mycose
Mycose de l’ongle : symptômes, traitements et prévention
1 septembre 2018
La gonalgie ou la douleur articulaire du genou
Douleurs articulaires aux genoux : quand faut-il consulter ?
1 octobre 2018
Gros plan d'un poux sur la peau

Comment se débarrasser des poux et des lentes ?

À chaque rentrée scolaire, les poux et les lentes s'invitent sur la tête de nos chérubins. Ces petits parasites grisâtres ne mesurent que quelques millimètres et se reproduisent extrêmement vite au sein du cuir chevelu. Tels de vrais envahisseurs, les poux représentent un véritable casse-tête chaque année pour les parents. Dans le milieu médical, on désigne une infestation par les poux par le terme de pédiculose. Vous vous demandez comment venir à bout des lentes et des poux ? Votre médecin généraliste vous donne quelques conseils pour déloger les poux de tête qui élisent domicile dans les cheveux.

Poux et lentes : à quoi ressemblent-ils exactement ?

Le pou est un insecte qui se nourrit de sang : on dit qu'il est hématophage. Lorsqu'il est à jeun, sa couleur est transparente alors que lorsqu'il a finit de se nourrir de sang il devient plus visible car sa couleur vire au gris. Il faut savoir qu'il n'existe pas uniquement le pou de tête mais aussi les poux de corps qui évoluent entre la peau et les vêtements puis les poux du pubis couramment appelés morpions qui vivent eux sur les parties intimes.
Dans vos cheveux, c'est le pou femelle qui est responsable de l'apparition de lentes. En effet, ce pou pond entre quatre et dix lentes au quotidien sur la surface du cuir chevelu où la température corporelle est plus importante. Au départ, la lente ressemble à une petite coquille ovale de couleur jaunâtre. Ensuite, après une semaine, la lente devient une coquille vide et blanche car le pou est sortie sous forme de larve que l'on désigne par le nom de nymphe. Une larve est considérée comme adulte en moins de 15 jours et un pou adulte peut vivre à la racine de vos cheveux jusqu'à huit semaines. S'il venait à être détaché de vos cheveux, le pou adulte meurt dans ce cas au bout de trois jours.

Pourquoi attrape-t-on des poux ?

Contrairement aux idées reçues, les poux ne sont pas synonyme de malpropreté. Ils préfèrent à l'inverse un environnement sec et propre et ne transmettent pas de maladies. Les poux sont très fréquents chez les enfants en âge d'être scolarisés et s'attrapent de deux manières :
  • par contact direct avec une chevelure atteinte. C'est le cas lorsque vos enfants font une accolade à un camarade de classe, par exemple.
  • par contact indirect avec un objet de la personne infestée. Il peut s'agir d'un chapeau, d'un bonnet, d'une taie d'oreiller, d'une brosse à cheveux etc. Les poux n'ont certes pas la capacité de voler ou de sauter mais ils rampent vite vers de nouvelles têtes.
De plus, il est tout à fait impossible d'attraper des poux au contact d'animaux car ils ne peuvent pas vivre sur la fourrure d'un chien ou d'un chat domestique, par exemple.

Quels sont les symptômes imputables aux poux ?

Les poux peuvent ne pas être visibles dans l'immédiat car ils sont difficilement détectables à l’œil nu et vous ne les ressentirez qu'après qu'ils se soient nourris de votre sang. Lorsqu'ils vous piquent, les poux vont provoquer des démangeaisons du cuir chevelu. C'est le principal symptôme qui doit vous obliger à vous interroger sur la présence de poux et de lentes. Votre médecin généraliste pourra vous aider à détecter la présence d'insectes vivants en vérifiant la racine de vos cheveux.
A force de vous gratter et à cause de la salive injectée pendant la piqûre, des lésions peuvent également apparaître sous forme de points rouges.
Les fortes démangeaisons se situent principalement derrière les oreilles et dans le haut de la nuque et surgissent de jour comme de nuit.

Comment éliminer les poux et les lentes ?

Avant de vouloir éliminer les poux, il faut vérifier qu'ils sont bien sur votre tête. Pour cela, vous devez procéder à un examen mèche par mèche à l'aide d'un peigne très fin spécialement conçu pour les poux. Si leur présence est confirmé alors il faudra choisir parmi trois types de traitements : les traitements chimiques, les traitements dit d'étouffement ou encore les traitements naturels.
En ce qui concerne les traitements contre les poux à base de produits chimiques, ils sont très efficaces et certains sont considérés comme étant des insecticides. Ils sont composés de pyréthrines ou de malathion et sont chargés de détruire le système nerveux des poux. L'utilisation de produits à base d'insecticides est aujourd'hui moins recommandée car ils seraient toxiques pour la santé.
Les fabricants proposent également des solutions sans adjuvants chimiques. Il s'agit la plupart du temps de solutions pharmaceutiques qui ont une action mécanique sur les poux et les lentes. Ces dernières les asphyxient en obstruant les pores par lesquels ils respirent et purifient le cuir chevelu grâce à une huile de silicone. Un shampooing anti poux ou une lotion peuvent compléter ce traitement.
D'autres solutions naturelles peuvent aider à vaincre les poux et les lentes, ou ont la réputation d'être efficaces. Les huiles végétales telles que l'huile de coco ou encore l'huile d'amande douce vont agir aussi par étouffement en formant un microfilm gras. L'action du vinaigre blanc contre les poux est aussi intéressante et nous vient de nos grands-mères. D'après elles, pour une utilisation optimale mieux vaut recouvrir la tête avec un essuie de bain chaud pendant quelques minutes. Le rinçage sera nécessaire pour éliminer l'odeur du vinaigre. Enfin, le bicarbonate de soude aura, quant à lui, une action plus efficace sur les lentes. Il viendra les décoller des racines des cheveux.
Les huiles essentielles comme celle de lavande auraient des propriétés répulsives mais leurs vertus sont plutôt là pour prévenir l'apparition de poux et de lentes plutôt que pour les éliminer. Pour rappel, l'aromathérapie ne convient pas à tous les patients. Il est important de demander l'avis d'un médecin avant utilisation.
Par conséquent, inoffensifs mais très coriaces, les poux et les lentes sont le fléau de tous les parents au retour des grandes vacances. Présents pourtant tout au long de l'année, il reste important de s'en débarrasser au plus vite grâce aux différents traitements disponibles sur le marché. Pensez à en parler avec votre médecin traitant ou avec votre pharmacien.
Pour toute information complémentaire, prenez-rendez-vous avec votre médecin généraliste.

Prenez un rendez-vous en ligne.