Skieur bien préparé pour descendre les pistes de ski
Bientôt les sports d’hiver? Comment préparer son corps avant un séjour au ski ?
6 décembre 2018
Comment protéger la peau des ses mains
Les bons gestes pour protéger sa peau en hiver
22 décembre 2018
La fièvre n'est pas une maladie mais un symptôme. Elle est très fréquente lorsque nous sommes malades et doit impérativement nous amener à consulter un médecin. Elle est, la plupart du temps, la conséquence de la présence d'une infection virale et prouve que nos défenses immunitaires se sont mises en route pour la combattre.
La fièvre se traduit par une augmentation de la température corporelle et peut engendrer d'autres symptômes. Pour savoir comment la repérer facilement et connaître tous les signes qui y sont associés, lisez attentivement ce qui suit. Votre médecin vous indique aussi comment réagir lorsqu'il y a présence de fièvre.

Les symptômes liés à la fièvre.

La fièvre est une réaction immunitaire normale. Elle se manifeste lorsque la température corporelle est supérieure à 38 degrés Celsius et peut être expliquée par diverses causes : infections virales ou bactériennes, cancer, inflammations, réactions médicamenteuses etc.
Elle se traduit par plusieurs symptômes qui peuvent être différents selon les patients : de la fatigue ;
  • une sensation globale de mal être (état de fébrilité) ;
  • une accélération du rythme cardiaque ;
  • une transpiration excessive et une déshydratation ;
  • des maux de tête (symptôme sous-jacent) ;
  • une impression de chaleur ou au contraire des frissons ;
  • des courbatures ;
  • une diminution de l'activité (chez les enfants).

  • Dans les cas les plus préoccupants, on constate des symptômes additionnels à la fièvre tels que des difficultés respiratoires, une confusion, une raideur de la nuque ou une hypotonie (manque de tonus musculaire chez le nourrisson). Au moindre doute, il est nécessaire de consulter un médecin ou de se rendre aux urgences.

    Comment réagir en cas en fièvre ?

    Le premier réflexe à avoir si vous avez l'impression d'être fiévreux, c'est de mesurer votre température corporelle. Pour cela, il faut vous équiper d'un thermomètre. Plusieurs thermomètres sont disponibles et mesurent la température buccale, axillaire, rectale, frontale, tympanique ou temporale.
    Le thermomètre à colonne est le plus classique, il est en verre et contient des graduations ainsi que des métaux liquides qui se dilatent sous l'effet de la chaleur. Comme le thermomètre électronique qui affiche la température en quelques secondes, il peut se placer dans le rectum, la bouche ou sous le bras.
    Parmi les thermomètres les plus récents, on retrouve le thermomètre infrarouge qui permet de savoir si on a de la fièvre à partir de rayonnements infrarouges. Le contact n'est pas obligatoire et le résultat s'affiche rapidement. Toutefois, il mesure uniquement la température à partir du front, des tempes ou des oreilles.
    Après avoir confirmé que votre température excédait bien les 38 degrés Celsius, le second réflexe à avoir est de prendre rendez-vous chez son médecin généraliste. En tant que professionnel de santé, il saura poser un diagnostic sur l'origine de la fièvre et vous prescrira le bon traitement.
    Pour rappel, l'automédication est une pratique qui peut s'avérer dangereuse. Dans le cas de la fièvre, une température de 40 degrés Celsius est vraiment à prendre au sérieux et, au-delà de 41 degrés Celsius, le pronostic vital peut être engagé (on parle d'hyperthermie maligne). C'est pourquoi, il est important de ne pas négliger un état fiévreux et de rapidement se rendre en consultation.
    Votre médecin pourra, le cas échéant, vous proposer un traitement médicamenteux et vous conseiller sur quelques gestes simples à effectuer pour compléter le traitement et mieux gérer votre fièvre. Il s'agira principalement de :
  • se découvrir ;
  • aérer son domicile pour renouveler l'air ambiant et baisser le chauffage de la pièce à 18 degrés Celsius ;
  • changer son alimentation pour qu'elle soit moins riche et plus facile à digérer pour votre organisme. Il serait dommage de lui faire perdre plus d'énergie alors qu'il en a déjà besoin pour combattre votre maladie ;
  • se reposer et dormir lorsque le besoin s'en fait ressentir tout en faisant attention à ne pas trop vous couvrir ;
  • boire régulièrement de l'eau plate pour ne pas se déshydrater ;
  • se passer un gant d'eau froide sur le front et la nuque sans essuyer car l'eau va aider à faire refroidir le corps ;
  • prendre une douche en cas de transpiration excessive.

  • La fièvre est donc une réaction normale, elle permet de lutter contre une maladie en augmentant la production de leucocytes (plus communément appelés les globules blancs) et en multipliant la présence des anticorps. Source d'inconfort, elle peut parfois être alarmante et doit vous inciter à consulter.
    Si vous ressentez les symptômes décrits ici, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre médecin généraliste.

    Prenez un rendez-vous en ligne.